Notre agenda

Réunion ETVPD Ariège

La réunion permet de faire le point entre les référents-coordonnateurs sur les actions en cours dans le cadre du Projet Aptitude.

Réunion ETVPD Pyrénées-Orientales

La réunion permet de faire le point entre les référents-coordonnateurs sur les actions en cours dans le cadre du Projet Aptitude.

Réunion ETVPD Haute-Garonne

La réunion permet de faire le point entre les référents-coordonnateurs sur les actions en cours dans le cadre du Projet Aptitude.

Date non définitive

Voir toutes les dates

Le dispositif gériatrique en Andorre

L’Andorre, est un État d'Europe bordé par l'Espagne et la France et situé dans le massif des Pyrénées. Il s'agit d'un des plus petits états souverains d'Europe, avec une superficie de 468 km2 et une population estimée à 77 000 habitants en 2019 avec un 14% de personnes de plus de 65 ans.

Capital: Andorre la Vieille.

Sur le plan sanitaire :

  • 1 centre hospitalier avec 150 lits
  • 1 soin de suite public avec 12 lits
  • 1 site de consultation mémoire
  • 1 équipe mobile de douleur et de soins palliatifs

Consultation gériatrie : évaluation gériatrique standardisée

En projet : équipes mobiles gériatriques, un service d’hospitalisation a domicile, consultation fragilité, orthogériatrie.

Des professionnels libéraux ou salariés concourent également à la prise en charge des personnes âgées sur le territoire :

  • 58 médecins généralistes libéraux en convention avec l’assurance maladie
  • 2 gériatres salariés
  • 1 neurologue salarié et 2 neurologues libéraux en convention avec l’assurance maladie
  • 6 médecins internistes salariés
  • 159 kinésithérapeutes libéraux en convention avec l’assurance maladie
  • 56 officines de pharmacie

Sur le plan médico-social

  • 2 EHPAD, offrant : 170 places d’hébergement permanent, deux accueils de jour, places de répit.
  • 2 maisons de retraite privées avec 200 places, deux accueils de jour privés.
  • 1 service privé de soins infirmiers à domicile.
  • 1 Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile public (Ministère Affaires Sociales).

Sur le plan social :

  • Des évaluateurs du Ministère Affaires Sociales chargés d’évaluer la perte d’autonomie.
  • Un tissu associatif riche pour les usagers (association de malades Alzheimer, féderation des personnes âgées).